Milizac-Guipronvel

Pour commence les liens vers les pages de wiki-brest et wikipedia.

Elle regroupe depuis le 1er janvier 2017 les communes de Milizac et de Guipronvel qui deviennent des communes déléguées. Son chef-lieu se situe à Guipronvel.

Topnymie
Repris de la page de wikipedia sur Guipronvel :
Le nom de la localité est attesté sous la forme Guypronvel en 1544. Guipronvel vient du breton gwik (bourg) et, selon Jourdan de la Passardière, de saint Ronvel, Roël ou Rovel, un saint par ailleurs presque inconnu qui serait peut-être le père de saint Gwenaël. Son ermitage aurait été situé dans le bois de Coat-Douen.

Repies de la page de wikipedia sur Milizc :
Le nom de la localité est attesté sous la forme Milisac vers 1330 et du XVIe siècle au XVIIe siècle, Milizai en 1630, Milizac en 1641.Il s'agit d'un type toponymique gallo-roman en -acum, précédé d'un nom de personne ou d'un élément mal déterminé.

  • Monuments sur Guipronvel
  • Repris de la page de wikipedia)

  • L'église Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle (1652), érigée par les seigneurs de Trémobian. L'édifice comprend, précédée d'un clocher-mur encastré, une nef de quatre travées avec bas-côtés et un chœur. L'édifice date de 1652, à l'exception du chœur édifié en 1779. Le clocher-mur, à deux étages de cloches et une galerie, possède à sa base une porte gothique réemployée datant de la fin du XVe siècle ou du début du XVIe siècle. Le porche, non voûté, porte à l'intérieur, au-dessus du linteau, les statuettes des apôtres. Un ossuaire en ruines du XVIIe siècle lui est accolé. La sacristie est datée de 1652. La chaire est datée du XVIIe siècle avec panneaux représentant saint Gouesnou et les docteurs d'Occident
  • L'oratoire de Toul-an-Dour (XVIe siècle), restauré au XXe siècle ;
  • La croix de Toul-an-Dour (XVIe siècle) ;
  • Le calvaire du cimetière de Guipronvel (XVIe siècle), remanié en 1920. Les quatre faces du socle sont garnies des statues en Kersanton des quatre évangélistes avec table de granit du côté ouest. La colonne est surmontée d'une traverse supportant au milieu une statue de la sainte Vierge et sur chaque bras une statue double, plus récente, sculptée dans le même bloc.
  • La croix de Kerhoulo (XIVe siècle). Cette croix provient de Pen-ar-Guen
  • La croix de Tollan ou Croix-de-Milin-ar-Pont (XVIe siècle).
  • Le manoir de Trémobian (XIXe siècle), propriété de la famille de Kergadiou, puis Réals.
  • 5 moulins dont le moulin Neuf, Trémobihan, Pont-Héré, Petit Moulin ;
    • Monument aux morts de 1914-1918 situé dans le cimetière.
Préhistoire sur Milizac

Repris de la page de wikipedia) "Une stèle armoricaine de l'âge du fer a été trouvée et placée à l'entrée du cimetière. Un tumulus non exploré, ainsi qu'une enceinte circulaire, se trouvent au village de la Motte. Le site aurait été au Moyen-Âge réutilisé par les seigneurs de Langéouez (en Tréouergat) qui y auraient édifié une motte féodale (un ouvrage rectangulaire)"".

Monuments sur Milizac
(repris de la page de wikipedia)

  • L’enclos paroissial : L’église paroissiale Saint-Pierre-et-Saint-Paul : elle date de 1652 mais a été plusieurs fois remaniée depuis et agrandie en 1845 et 1924 ; son clocher à deux galeries entourant la chambre des cloches et à flèche octogonale très élancée a été endommagé à plusieurs reprises au cours de l'histoire, sa dernière reconstruction datant de 1953. Son porche sud est surmonté d'une statue de saint Pierre et son fronton porte un cadran solaire.
- Le manoir du Curru (Kerru : maison rouge) a été édifié en 1238 ; de style gothique, il possède des fenêtres à meneaux et une cheminée Renaissance. C'est de nos jours une discothèque et un restaurant.
- Le manoir de Keranflec'h : situé à 2,5 km à l'ouest du bourg, à gauche de la route de Lanrivoaré. Il a été édifié en 1712 et restauré en 1900. Le portail en granit est orné des armes de la famille Gilart de Kéranflec'h. Un oratoire privé y est dédié à Notre-Dame-de-la-Pitié65.