Île Molène

Et pour commencer le lien vers la page sur


Toponymie
extrait de la page de wikipedia "Attestée sous la forme Moelenes en 1330, Molenes en 1594, Molène en 1801. La graphie Molenes de 1594 est une mauvaise transcription du breton Molenez où le z n'est pas la marque du pluriel. En français on prononce "molènn" en breton on dit "molénèss"."

Préhistoire
extrait de la page de wikipedia : "Des monuments mégalithiques variés (menhir, dolmen, cromlech, chambre funéraire, enceinte fortifiée) ont été identifiés sur l'ensemble des îles de l'archipel et étudiés par Paul du Chatellier au début du XXe siècle.
Un programme de fouilles programmées a permis d'identifier deux maisons occupées à l'âge du Bronze ancien avec une équipe internationale de 52 chercheurs, et 170 fouilleurs étudiants entre 2003 et 2019. Seul habitat de ce type connu à ce jour dans le nord-ouest de la France. Maisons de forme ovale, avec des murs en pierres sèches d'un mètre de hauteur et 1,10 mètre d'épaisseur avec au centre un foyer pour préparer les repas, et se réchauffer. Des poteaux au centre retenait une charpente dont le revêtement devait être végétal "

Histoire
- une description de Molène en 1894 par Victor-Eugène Ardouin-Dumazet

Monuments
Repris de la page de wikipedia

  • Église Saint-Ronan Plusieurs fois reconstruite, l'église Saint-Ronan de Molène262 actuelle date de 1882. Elle abrite un tableau d'une Vierge à l'Enfant peint par une école française au XVe siècle. Le pardon de Saint-Ronan était célébré le 1er juin.

  • Le sémaphore de l'île. Désaffecté depuis 1983, le sémaphore a été ensuite occupé par la station de sauvetage, qui y a exposé des maquettes et des documents historiques et l'a ouvert au public. Une association nommée Spered ar Mor a été créée en 2007 pour œuvrer à la restauration et à la mise en valeur du sémaphore. En janvier 2010, le conseil départemenal, propriétaire des lieux a voté les financements d'une restauration du bâtiment devant s'achever en 2012, avec comme destination l'accueil d'un espace d'interprétation, reprenant les collections du musée du Drummond Castle.