Ploudalmézeau

Pour commencer les liens via les pages de wiki-brest et wikipedia

Toponymie
Rerpis de la page de wikipedia :
Le nom breton de la commune est Gwitalmeze. Au cours de l'histoire on rencontre les appellations suivantes : Plebs Telmedovia en 884, Ploue Telmedou, Ploue Telmedzo, Ploedalmezeu vers 1330, Ploedalmezeau en 1467 et Guytalmezeau en 1544. L'étymologie est incertaine : Ploudalmezeau viendrait de plebs (paroisse en latin) devenu plou en breton, et de tel (bosse) et medovie (milieu. Telmedovia peut dériver de tel medovio "devant le milieu, la plaine" et s'est rapproché du breton meze, maez "les champs" en breton parlé, le Plou (paroisse entière) aurait été remplacé par Gwi (le bourg, issu du radical latin vicus).

Ploudalmézeau est une ancienne paroisse de l'Armorique primitive qui englobait autrefois les territoires actuels des communes de Ploudalmézeau, de Saint-Pabu et de Lampaul-Ploudalmézeau. Ce fut aussi la capitale du pays d'Ac'h. Le chef-lieu primitif de la paroisse se trouvait au sud du bourg actuel, au village de Guitalmézé-Coz (Vieux-Gwitalmézeau) et dépendait de l'évêché de Léon.

Préhistoire

  • Le cairn de l'île Carn, extrait de la page très détaillée de wikipedia :
d'une circonférence de 110 à 130 mètres, possède une chambre mortuaire particulièrement bien conservée.
Le cairn primaire comporte trois dolmens à couloir et à voûte en encorbellement. La construction des deux premiers a lieu vers 4200 av. J.-C., celle du troisième vers 3600. Ce cairn primaire, trapézoïdal, est enseveli au Néolithique final sous un « massif d'interdiction » : un grand cairn circulaire, dépourvu d'entrée.
Au Néolithique moyen, à cet endroit, le niveau de la mer est de 8,80 mètres plus bas qu'aujourd'hui. À l'époque de sa construction, le cairn primaire doit donc se trouver sur le continent, à environ 200 mètres du rivage, et surplomber la mer d'une vingtaine de mètres.
La date de construction des dolmens sud et central se situe autour de 4200 av. J.-C.4 Ils auraient donc quelques siècles de moins que le dolmen C du cairn III de l'île Guennoc et que le dolmen G du cairn de Barnenez (tous deux aux alentours de 46005). Le dolmen nord est plus récent (vers 3600).

  • Le dolmen du Guilliguy et son menhir dressé "est une sépulture datée du Néolithique À côté du dolmen, au nord, un affleurement rocheux porte 7 cupules disposées en marelle".
Monuments
Repris de la page dewikipedia
- Église Saint-Pierre-et-Saint-Vincent-Ferrier, au bourg de Ploudalmézeau. Elle a été reconstruite au XIXe siècle, mais a conservé le clocher à flèche gothique avec ses deux rangs de galeries, construit en 1775-1776 et qui, selon Henri Waquet, « est le dernier clocher de tradition directement gothique qui ait été bâti en France, avant le renouveau factice du XIXe siècle »123.
- Église Notre-Dame-du-Scapulaire, à Portsall. XIXe siècle
- Chapelle de Saint-Roch, elle est dédiée à saint Roch, invoqué contre la peste. Construction en 1642 inscrite sur une pierre angulaire du pignon ouest.
- Chapelle de Kerlanou, fondation des seigneurs des Salles, reconstruite vers 1880. Jusqu'aux années 1950, culte à saint Éloi avec pardon des chevaux, le 24 juin. Fontaine et lavoir à proximité.
- Chapelle Sainte-Anne, construite en 1900 à proximité de l'école privée ouverte en 1889.
- Plusieurs croix ou vestiges de croix : la croix de mission du cimetière (XIXe siècle), le calvaire Croas-ar-Rheun, croix de Barr-al-Lan...
- Les manoirs36 :
  • Manoirs de Kerghin (XVIe-XVIIe siècle)
  • Manoir de Kereunou (ou Keureunou ou Curunou) (XVe siècle)
  • Manoir de Lestremeur (XVe siècle), restauré au XIXe siècle
  • Manoir de Kernatous
  • Manoir de Pratmeur, ayant appartenu à la famille de Sanzay
  • Manoir de Kervezennec